mardi 15 mai 2012

Cayenne ville de contrastes


L'hibiscus est présent dans toute la ville de Cayenne - Guyane
Hibiscus : fleur répandue dans tout Cayenne

Cayenne ville cosmopolite 


Le début de mon séjour s'est surtout centré sur la découverte de Cayenne et de ses environs. Je suis agréablement surpris par le chef-lieu de la Guyane. Cayenne est un melting-pot de culture, de senteurs, d'architectures et de paysages. La ville n'est pas grande, mais il y a de nombreuses choses à voir, comme la place des palmistes, ou bien à faire, tels que les festivals qui s'enchaînent au mois de septembre et octobre. D'ailleurs je vous recommande vivement le Kayenn' Jazz Festival, qui pour sa troisième édition, fut un franc succès. Ce fut pour moi l'occasion de découvrir de nouveaux genres et de nouvelles pratiques musicales, en lien direct avec la touche Caraïbe et Latino Américaine. C'était génial.


J'ai aussi aimé la fête de Cayenne avec la manifestation "Danser la ville". Pendant trois jours se sont déroulées des prestations culturelles et artistique. Laps de temps dans lequel la ville fut plongée dans des effets de lumières mettant les vieilles demeures créoles en exergue. Pour notre plaisir et celui de nos sens, nous étions invités à suivre une procession ponctuée de halte de toutes sortes... Danses, chants, pièces de théâtres, performances, témoignages culturel... Tout un programme dans lequel je me suis immergé.

Ciel lunaire sur le sol de Guyane - Cayenne
Lune vue de la Guyane (Cayenne)

Cayenne c'est ça, il fait chaud le jour, mais la nuit, il se passe quantité de choses, ça grouille.


Enfin, j'ai profité des connaissances locales de mon ôte pour me faire expliquer le passé de ma famille. Où vivaient-ils, dans quelle maison ? Où travaillaient-ils ? C'est ainsi que je découvris l'Institut de Recherche et de Développement et l'institut Pasteur, qui étaient les lieux de travail de mon grand père. Non loin de là il y a aussi la maison qui à vécu les premiers mots créoles de mon père et sûrement ses premiers pas. C'est une grande maison blanche, identique à ce que ma grand mère m'avait décrit. Elle est spacieuse et est aérée de toute part.

Pour finir, j'apprends à faire connaissance avec toute la famille. C'est un pari ambitieux, il y a beaucoup de monde. Il y a 7 enfants et je ne sais pas vraiment combien de petits-enfants. Je   vous laisse imaginer ce que cela doit donner avec les oncles et tantes. À chaque fête c'est un petit village qui se déplace... L'ambiance y est festives et conviviale. Cette famille est très accueillante et m'a donné un très bon sentiment sur l'accueil à la créole.

Des fêtes, j'en ai fait, et heureusement car elle m'ont permis de retrouver des personnes qui me connaissaient étant petit et qui connaissaient davantage ma famille. Ces réceptions m'ont menée de Kourou, à la Conté tout en passant par Cayenne. Aujourd'hui je ne suis plus un inconnue, je suis toujours le "METRO" Guyanais (Toubab ou touriste :-) venant de la : métropole), mais qui est déjà un peu connu. Ce qui me facilitera la tâche pour la suite...

Vous découvrirez la suite de mon épopée guyanaise à travers les récits qui seront bientôt édités... >>


Djim...


Cathédrale préfecture Cayenne - Guyane
Cathédrale de Cayenne - dans le centre de la ville