Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 23 juillet 2012

Amed le village paisible

Agathe et Jeremy a Amed Bali Indonesie
Portrait donnant sur la baie d'Amed
Notre séjour à Amed fait parti des plus reposant. Il n'y a rien à faire à part nager, bronzer et découvrir le village de pêcheur non loin du Santai Hotel où nous sommes descendus grâce à notre chauffeur Dewa : un homme simple, accueillant et loquace que nous avons eu le plaisir de connaître pendant nos quatre heures de routes entre Ubud et Amed.

Arrivée au Santai Hotel éden de verdure et de quiétude


La résidence hôtelière est magnifique. Elle ressemble à un petit éden naturel avec un jardin fleuri et fourni. Les appartements sont fait de pailles. Ils ont deux étages et ont la particularité d'être pointus. Chaque baraquement a sa propre terrasse tournée vers la mer. L'hôtel donne sur le rivage. Il n'y a qu'à passer le muret du jardin pour arriver sur la plage avec ses galets et ses quelques pirogues blanches, et plus loin la mer. C'est de toute beauté... Il y a au milieu du jardin, un carbet qui fait également face à la plage. Il est aménagé pour ceux qui veulent se prélasser en regardant les flots ou pour les séances de massages balinais. Dès notre arrivée nous sommes sous le charme de ce lieu magique ! Je me sens comme chez moi, me rappelant mes expériences d'Afrique qui étaient très proches de celle-ci.

Santai Hotel Bali Amed Indonesie
Piscine et restaurant du Santai Hotel

Première approche des fonds marins en snorkeling


Très vite, je me rend sur la plage pour découvrir les fonds marins. J'attends ce moment depuis fort longtemps et une petite session de snorkeling me fera le plus grand bien. De prime abord, l'attaque de la mer me semble simple, puis petit à petit je comprends que je suis entouré de récifs qui me barrent la route. Impossible de passer à pied. Il va falloir se frayer un passage à la nage malgré le peu d'eau... C'est le soir et je me jette sur l'occasion pour tester ma nouvelle lampe de plongé... Il fait rapidement nuit et je commence à devenir nerveux. Ma femme me fait signe de rentrer mais je n'attends pas. Je suis absorbé par la beauté de la vie subaquatique qui m'entoure et je m'amuse tout particulièrement à découvrir les effets de la lampe sur les poissons. Rien de probant... Soudain, je sens une présence, de couleur noir, se rapprochant rapidement de moi. Je suis seul, ma femme est rentrée et personne sur la plage. Je sursaute, mon coeur s'emballe, j'ai un moment de panique... Puis je reviens à moi et me retrouve face à un gros amas d'objets flottant ayant la corpulence d'un être humain ! Je crois n'avoir jamais eu si peur en mer. Quelle honte :-) J'étais tellement absorbé par ma séance d'exploration sous-marine que je ne l'avait pas vu venir.

Detente et relaxation a Amed Bali Indonesie
Carbet sur coucher de soleil Bali
Le lendemain, je me réveille à l'aurore. Le petit déjeuner est déjà servi sur la terrasse. Le soleil se lève à peine. Une femme d'un certain âge, venu d'Europe du nord il me semble, pratique son Tai-Chi du matin et profite de la force du paysage et du moment pour se ressourcer. J'en fait de même et me perd dans mes pensées, bercé pour le roulis de la mer et émerveillé par le spectacle quotidien du soleil levant.

Aventure sous-marine à Tulamben


Aujourd'hui est un grand jour pour moi. Je vais découvrir les vrai profondeurs marines de Bali. J'ai réservé une journée entière avec l'école de plongée Eco Dive du coin. C'est pour moi la première fois que je me rend dans une école étrangère. J'ai un peu d'appréhension. Va t-elle être professionnelle, avec du matériel de qualité ? Vont-ils observer les règles d'hygiène et de sécurité élémentaires ? Quoi qu'il en soit, je me lance dans l'aventure... Au programme : découverte de l'épave du croiseur américain le Liberty et exploration de la falaise de coraux de Tulamben.

voyage aventure subaquatique Amed
Poisson sous un rocher en mer Balinaise
L'école de plongée est originale. Elle me fait penser à un centre de vacances pour ados. Il y a plusieurs cases en pailles et béton. Il y un magasin de souvenirs, une case de formation pour les stagiaires du PADI, une case pour s'équiper, une case pour le matériel et un bac à eau pour nettoyer son équipement.

Accompagnateurs californiens pour une journee de plongee
Co-équipier de palanquée
dans les profondeurs de Tulamben
Je serai accompagné par Nick et sa compagne, deux jeunes californiens fraîchement diplômés du barreau et profitant de la fin de leurs études pour s'évader avant le grand saut dans la vie active. Kadek est notre guide de plongée. Il est balinais et semble sympatique. Il a ce je ne sais quoi d'une personne bienveillante qui lui confère le statut d'homme de confiance... On verra bien !


... Après le déjeuner, lors de notre transfert vers notre second spot de plongé, nous sommes passés par plusieurs petit villages du bord de mer. Notre équipage et moi-même avons eu la chance, si on peu dire ainsi..., d'assister à une cérémonie funèbre. Rien à voir avec tout ce que l'on connait de nos cérémonies occidentales. Kadek nous raconte que l'évènement peu durer plusieurs jours et rassemble beaucoup de monde. Toutes les personnes sont vêtues de blanc. Il y a des statues très colorées et complexes dans leurs confections qui sont érigées sur des chars ou des portiques utiles pour les processions. Si le moment n'était pas si solennel , je dirais que c'est magnifique. Le dit défunt a bien de la chance pour l'honneur qui lui est donné. Le moment fut si bref, mais cet instant poésie reste gravé dans ma mémoire.

Escapade à l'aube vers l'horizon

Illustration carnet de voyage Bali
Coucher de soleil sur
 la plage Nord Est de Bali
Nous terminerons, Agathe et moi, notre périple sur la côte d'Amed par un levé de soleil au large du village. Il est 5 heure du matin. Nous nous levons avant l'aube pour avoir le temps de nous rendre suffisamment loin vers l'horizon et admirer les charmes du soleil au petit matin. Il fait beau, pas un nuage en vue... Nous montons dans une de ces toute petite pirogues qui ne laissent la place en largeur que pour le bassin d'une personne. Enfin lancés sur les flots, le navigateur s'agite. Il passe de la poupe à la proue en marchant sur les arrêtes de l'embarcation comme un écureuil qui se déplace de branches en branches. Quelle agilité ! Il lance la voile en triangle et notre voyage commence. Pas le temps de rester oisif. Le commandant de bord se met aussitôt à pêcher tout en manoeuvrant le navire ! Il faut le voir pour le croire : ces pêcheurs sont vraiment d'une habilité remarquable.

Nous sommes petit à petit rejoins par des dizaines de pirogues qui se lancent toutes dans le même sens, en direction de l'horizon. Notre épopée ressemblera bientôt à une armada partant à la conquête du roi soleil. Le moment est magique. L'étoile se lève peu à peu est nous sommes éblouis par sa lumière rouge orangée qui envahit peu à peu l'ensemble des cieux.

Le retour sera moins drôle pour Agathe... Croyant lui offrir la meilleur place, je lui laisse la proue pour avoir vue imprenable sur la scène matinale. Quelle sensible erreur ! Au retour, le soleil sorti de sa torpeur, le vent se lève à son tour creusant les vagues et rendant notre voyage plus acrobatique et plus intéressant pour ma part. A chaque vague, la pirogue se dresse pour finir par frapper l'eau de tout son poids éclaboussant tout l'avant du navire. En quelques minutes Agathe fini par être mouillée de haut en bas grelottante de froids et rageant de peste...

Djim...


bien etre a Bali Indonesie
Fleur de frangipanier tout droit venue des édens balinais

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires et votre soutien.

Je répond à toutes les questions constructives...