jeudi 17 mai 2012

Guyane : ma ville natale


Guyane, Cayenne : ville au bord de la place des Palmistes
Maison type à Cayenne

La vie à Cayenne

Il fait chaud, très chaud, trop ! Je crois que mes premiers sentiments furent ceux-la. Nous sommes en France et pourtant si loin. A Cayenne, la vie est rythmée de manière à éviter les vagues de chaleurs. La population se lève tôt, fait la sieste entre 13h et 16 h, puis reprend le travail jusqu’à 19 h. Le soleil cogne de 10h30 à 16h30. Il faut donc placer tout ce dont on a besoin avant et après. Il m’est arrivé de sortir entre ces horaires. Une fois, je me suis retrouvé à faire mon footing sous cette chape de feu. Quelle ne fut pas mon erreur, 30 mn plus tard je défaillais sous la pression des UV, de la chaleur, de la peau qui me brûlait. Je n’ai jamais fait de vrai malaise, cette fois-ci je pense l’avoir évité de peu. Je n’ai jamais retenté l’expérience !

Venue la nuit la Cayenne danse

La journée, la ville est faiblement active. Il y a peu de monde dans les rues. C’est la bonne période pour faire des achats. En semaine, l’ambiance reste à peu près la même, mais venu le week-end, les forex rues se remplissent, les bars jouent de la musique et la population s’amuse. J’adore sortir dans Cayenne. Je trouve que de jour comme de nuit, l’expérience est dépaysante. Le jour, plane une vague ambiance de pays latino-Américain, de far west. La nuit, il y a le parfum créole, l’ambiance brésilienne. Les jeunes sortent leurs voitures « sur boostées » et font des démos de sons. Les femmes se dévêtissent au possible. Un peu trop parfois ! La nuit tout semble possible. J’ai le sentiment qu’il n’y a pas de limite. Attention, ce n’est qu’un leur ! Il ne faut pas se méprendre, les locaux n’aiment pas les embrouilles et sont plutôt du genre expéditif pour régler les problèmes. 

Arbre ornementale de Guyane : le palmier
Coeur de palmier ;-)

Il y a beaucoup de rumeurs sur la Guyane, sur Cayenne, certains disent que l’insécurité est démesurée. Je pense qu’il y a une part de vrai. Néanmoins, j’ai rencontré pas mal de jeunes, de fille qui vivent depuis longtemps au pays, et qui ne se plaignent de rien. Alors, je m’interroge, car moi-même je n’ai pas fait le fruit d’agressions. Ce que je peux dire sur ce sujet est qu’il est bon de s’informer sur les places les plus virulentes, et surtout d'avoir du bon sens. Comme dans tout pays, lieu ou ville où la misère existe, il y a certaines règles. Il faut agir avec discernement et discrétion.

Djim...

mercredi 16 mai 2012

Guyane - le nid : Saint Georges de l'Oyapoque

Bateau de pêcheurs sur l'Oyapoque - Fleuve de Guyane

Saint Georges le nid Boyé



7h du mat’. Il faut rejoindre les taxis collectifs. Il faut entre 3 et 4 h pour aller sur St Georges. Pas grave, ça fait tellement longtemps que je rêve de voir le village dans lequel j’ai fait mes premières expériences de vie. Il y a 24 ans en arrière, mes parents y vivaient. Autant dire que la vie à bien changé depuis. 

Au début, il y a eu l’attente, les visages qui se mêlent, se scrutent. Après le changement sur le côté de la route : les taxis collectifs ne vont pas directement sur St Georges. Le clou du spectacle fut la douane. Nos très cher amis bleus arrêtent tout convois sur la route du Brésil. Ils y cherchent drogue, or, clandestins… L’accueil est musclé. Ce sont des cow-boys organisés en bande, armés jusqu’au poing. Après ça je suis sûr que l’argument est la protection de nos frontières, ce qui n’est pas le cas et est de loin très insuffisant.

mardi 15 mai 2012

Cayenne ville de contrastes


L'hibiscus est présent dans toute la ville de Cayenne - Guyane
Hibiscus : fleur répandue dans tout Cayenne

Cayenne ville cosmopolite 


Le début de mon séjour s'est surtout centré sur la découverte de Cayenne et de ses environs. Je suis agréablement surpris par le chef-lieu de la Guyane. Cayenne est un melting-pot de culture, de senteurs, d'architectures et de paysages. La ville n'est pas grande, mais il y a de nombreuses choses à voir, comme la place des palmistes, ou bien à faire, tels que les festivals qui s'enchaînent au mois de septembre et octobre. D'ailleurs je vous recommande vivement le Kayenn' Jazz Festival, qui pour sa troisième édition, fut un franc succès. Ce fut pour moi l'occasion de découvrir de nouveaux genres et de nouvelles pratiques musicales, en lien direct avec la touche Caraïbe et Latino Américaine. C'était génial.

dimanche 13 mai 2012

VOYAGE EN GUYANE


6 SEMAINES DE VOYAGE ... DEJA


Place à Cayenne
Ville de Cayenne - Guyanne
Me voilà dans ces terres vivantes qui semblent abandonnées. Nous sommes bien en France, en Europe et pourtant la présence et l'engagement de notre nation pour ce DOM me semble bien faible au vue de toutes les disparités de ce territoire.

Bref...

Voilà 6 semaines que mon avion, un Airbus A340, s'est posé sur la piste principale de Rochambeau. Depuis je vis dans une grande maison. Je partage le quotidien de mon amie, et presque grand mère, Sergine.